Mères porteuses : bienvenue dans l'usine à bébés

"...Ultime conséquence de la mondialisation ? Scandaleuse exploitation du corps de la femme ? Marchandisation de l'enfant ? Il y a, c'est vrai, quelque chose de vertigineux à imaginer ces bébés fabriqués sur mesure grâce à une simple carte Visa Gold, avec l'efficacité d'une chaîne de montage : paillettes de sperme et ovocytes achetés en ligne, fertilisés, congelés, puis envoyés par avion des quatre coins du monde, pour être implantés dans le ventre de ces femmes en batterie..."

tempsreel.nouvelobs.com